Je suis OK, tu es OK, nous sommes OK

pouceOK

 

Tout le monde est OK, c’est l’un des principes essentiels de l’analyse transactionnelle.

En tant que théorie et psychologie humaniste, la philosophie de l’analyse transactionnelle repose sur une acceptation de la valeur inconditionnelle de chaque individu et d’une égalité dans la relation. Toute personne, quelque soit sont statut social est digne d’intérêt et on doit reconnaître sa valeur.

Selon ce principe :

  • Chacun s’accepte et accepte l’autre en tant que personne, indépendamment des comportements de chacun : il peut m’arriver de ne pas aimer ce que que l’autre fait, mais j’accepte ce qu’il est. De même, il peut arriver qu’il n’aime pas ce que je fais, mais il accepte ce que je suis.
  • Même si nous somme différents (âge, sexe, religion, origines, statut social, culture etc…), nous sommes tous OK, nous avons tous la même valeur, personne n’est supérieur à l’autre, toutes les personnes ont la même valeur intrinsèque.

Un autre principe fondamentale de l’analyse transactionnelle est que tout le monde a la capacité de penser et de savoir ce qui lui convient. Il peut adopter de nouveaux comportements s’il estime que ce qu’il fait ne va pas et, par conséquent, a le pouvoir de s’améliorer. Chacun donc a le pouvoir de décider ce qu’il veut dans sa vie et a une responsabilité dans les relations qu’il entretient avec les autres.

Par conséquent, dans l’analyse transactionnelle, lorsque quelque chose ne va pas dans une relation, on ne peut pas se contenter de «c’est pas ma faute» ou «c’est la faute de l’autre» ou encore attendre que l’autre fasse le premier pas. Chacun peut faire quelque chose pour réengager le dialogue, examiner sa responsabilité dans l’état de la relation ainsi que les manières de la rétablir ou de l’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>